Multisport

Stephane Audry

Partager le sport ensemble dans une école en Inde !

Bonjour à toutes et à tous !


Deux amis, Stéphane Audry et Gari Pham, croisent leurs passions (L'Inde et le sport comme outil d'éducation) pour une réalisation sur le terrain dans un village indien (Gujarat).


Statistiquement, il y a en Inde : une Serena Williams, un Usain Bolt ou un Zinedine Zidane. Pourtant, la participation de l'Inde aux grandes manifestations sportives mondiales demeure confidentielle, et la pratique récréative et ludique du sport y est très peu présente.

Le sport n’est pas vraiment considéré comme un vecteur d'inclusion et d'équilibre personnel. Il n'est pas non plus perçu comme un moyen d'améliorer la santé, ni comme un potentiel ascenseur social. Les infrastructures sportives pour pratiquer y sont très peu développées.


Nos objectifs:


  • Développer l’estime personnelle et l’esprit d’équipe
  • Renforcer la confiance en soi
  • Créer des occasions uniques d’échanges 
  • Permettre au programme de continuer après notre présence sur place.



Notre projet :


  • Permettre à des jeunes filles et garçons adolescents qui n'ont pas ou peu accès à la pratique sportive de disposer d’une infrastructure sportive multisports (non existante à ce jour) au sein de leur école isolée de l’ouest indien. La construction de toilettes (hygiène et sport sont intimement liés) est également envisagée.
  • Offrir la possibilité pour ces mêmes jeunes de découvrir différentes disciplines sportives, afin de promouvoir le sport comme un outil d’épanouissement personnel et collectif.
  • Former les enseignants locaux par des moyens et des méthodes qui s’appuient sur le sport et le jeu en tant qu'outils d’éducation, avec le souci d'être efficace dans la durée.
  • Etre en partenariat avec une ONG Internationale (le C.I.S.V : http://www.cisv.org/) et dans le cadre d'un programme I.P.P. (International People's Project avec 25 bénévoles internationaux pendant 2 semaines en soutien du projet sur le terrain).



Notre demande de fonds permettra la mise en place d'un programme en 3 phases pour 2018:


Construire une infrastructure sportive (1er semestre 2018):

  • Permettre une pratique multisport
  • Etre adaptée à la météo locale (chaleur mousson)
  • Faire suivre l’avancement des travaux par une équipe locale
  • Récupérer des équipements sportifs (ballons, buts, maillots…)


Faire vivre aux enfants de nouvelles expériences à travers le sport (2e semestre 2018)

  • Utiliser des méthodes pédagogiques éprouvées autour de différents sports ou pratiques sportives (football, rugby, basket, volley, judo, athlétisme...)
  • Apporter le savoir-faire d’une équipe internationale de 25 personnes qui viendront soutenir opérationnellement le projet pendant 2 semaines sur le terrain et permettre aux jeunes indiens d'échanger et de s'ouvrir à d'autres cultures sportives.


Former les enseignants (2e semestre 2018)

  • Expliquer l’approche pédagogique
  • Permettre un suivi dans le temps
  • Faire intégrer le sport comme un outil éducatif pour les enfants sur le long terme
  • Notre budget global s'élève à 60 000 euros. Il repose principalement sur la recherche de financement par le don (personnel ou entreprise) et par cette opération de financement participatif.
  • 80% du budget servira à la construction de l'infrastructure et aux équipements correspondants
  • 20% servira à la prise en charge des frais pendant 2 semaines sur place des formateurs internationaux (ils financent eux mêmes leur déplacement) qui seront présents à nos côtés.


Si nous dépassons notre objectif, l'argent perçu en plus servira à renforcer nos investissements sur place (par exemple, construire des toilettes supplémentaires). Donc, n'hésitez pas à continuer de nous soutenir!

A noter que vous avez le droit au reçu fiscal. Votre don vous ouvre le droit à réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.



Merci pour vos dons !


A très vite,


Stéphane et Gari :)