Cyclisme

PETITE REINE DU VAL D'ILLE

Lutte contre la Spondylarthrite Ankylosante

Bonjour à tous,


L’association La Petite Reine du Val d’Ille, club FFC, son comité d’organisation et son Président Nicolas Lebreton ne sont pas des novices dans l’organisation du célèbre cyclo-cross International de la Mézière (35). La petite reine du Val d’Ille est chaque année depuis 17 ans, à la Mézière, l’association organisatrice d’un événement devenu grand : Les Rayons du Val d’Ille 35. De véritables succès populaires et médiatiques ! 


De nombreux événements qui ont contribué à développer et à faire briller la discipline, tout en mobilisant autour de la cause médicale, la lutte contre la Spondylarthrite Ankylosante. 

En plus de 17 ans, La Mézière s’est forgé un savoir-faire reconnu dans le monde du cyclo-cross en organisant de nombreuses épreuves nationales et internationales. 



Notre projet est d'organiser la 18e édition de cette course, qui met en lumière nos engagements respectifs : l’ancrage territorial et de proximité et la pratique sportive.


De plus, le but premier de cette manifestation est de récolter des fonds pour la recherche sur la Spondylarthrite Ankylosante, maladie touchant plusieurs membres de l’association. C'est une maladie relativement fréquente, c'est même le second rhumatisme inflammatoire chronique après la polyarthrite rhumatoïde.

Une enquête épidémiologique en 2002 a d'ailleurs prouvé que ces deux pathologies étaient aussi fréquentes l'une que l'autre. La spondylarthrite ankylosante, en particulier, atteindrait de 0,2 à 1 % de la population ce qui correspond à plus de 300 000 malades en France. 



La course permet de récolter des fonds pour financer la recherche. Un tiers des recettes tirées de la course sera directement reversé à la fondation pour la recherche, et le reste servira à rembourser les frais engagés.


Cependant, nous avons besoin de votre aide car les frais engagés sont très importants : tous les frais logistiques sont à notre charge.


Ainsi, les fonds récoltés serviront à acquérir du matériel, de la nourriture, et à financer l'organisation générale de l'épreuve (filets de protection pour délimiter le circuit par exemple).


Nous remercions tous ceux qui nous soutiendront, ainsi que Cofidis qui croit en nous !